Qu’est-ce qu’une polygraphie ventilatoire nocturne ?

La polygraphie, ou polygraphie ventilatoire nocturne, consiste à enregistrer la respiration pendant la période de sommeil. Elle sert à dépister et diagnostiquer le syndrome d’apnées obstructives du sommeil. L’enregistrement se fait à domicile, ce qui constitue son principal intérêt. Il peut néanmoins se faire en milieu hospitalier, notamment après échec de l’enregistrement à domicile.
L’appareil confié par le cabinet de doit être installé sur le patient avant de se coucher, et retiré le lendemain matin. Il perturbe peu le sommeil, même si la qualité de la nuit semble souvent médiocre.
Le résultat peut être obtenu dès le lendemain, au moment où on rapporte l’appareil au cabinet.

Comment se préparer avant l’examen à la maison ?

La pose du matériel se fera en début de soirée par le Dr Levy Biau à son cabinet. Le retrait du matériel se fera le lendemain matin, également par le Dr Levy Biau à son cabinet. Il est donc nécessaire de prendre deux rendez-vous consécutifs.
La pose du matériel se fera sur l’enfant en tenue de nuit. Il est donc nécessaire d’amener le jour de l’examen un pyjama ou un T-shirt léger ni trop serré ni trop ample. Il ne pourra pas prendre de douche une fois le matériel posé. En revanche il pourra diner puis petit déjeuner.

N’oubliez pas votre carte Vitale et la lettre du médecin qui vous a conseillé l’examen.

Comment se déroule l’examen ?

Le jour de la pose, différents capteurs vont être mis en place, pour analyser les différents paramètres du sommeil :

  • Un capteur sur le bout du doigt pour mesurer l’oxygène et la fréquence cardiaque
  • Un capteur pour percevoir les bruits respiratoires et les ronflements
  • Un capteur pour détecter la position pendant le sommeil
  • Deux ceintures (une sur le thorax, une sur l’abdomen) pour détecter les mouvements respiratoires
  • Des lunettes nasales pour détecter le flux d’air lors de la respiration.

Tous ces capteurs sont reliés à un petit boîtier. Une fois la pose terminée, vous n’aurez rien à faire. L’enregistrement se déclenchera et s’arrêtera automatiquement aux heures préréglées.
L’avantage de la réalisation de la polygraphie à domicile est que le patient dort dans son environnement habituel mais l’inconvénient est que l’examen n’est pas surveillé (comme à l’hôpital) par une infirmière. On vous demandera donc d’essayer de vérifier régulièrement, pendant la nuit que les lunettes nasales ne sont pas débranchées. Le lendemain matin, vous aurez la possibilité d’enlever les lunettes nasales à l’arrêt de l’enregistrement et au réveil du patient  Une fois l’analyse effectuée, vous recevrez un compte-rendu qui sera également transmis à votre médecin traitant.

Combien de temps dure-t-il ?

En règle générale, l’enregistrement est prévu 10 heures. Mais pour que l’examen soit interprétable il est nécessaire d’avoir au moins 4 heures de sommeil avec tous les capteurs en bon état de fonctionnement.

Où se déroule l'examen ?

La pose et le retrait de l’appareil seront réalisés au cabinet du Dr Levy Biau. Mais le patient dormira dans son lit. Il est important que le patient ne dorme pas dans la même pièce qu’un autre ronfleur.

Quand faire une polygraphie ventilatoire nocturne ?

Quand on suspecte un syndrome d’apnée du sommeil. En particulier en cas de ronflement important.
 

Et les résultats ?

Un premier résultat (oral et non définitif) vous sera donné le matin de la restitution de l’appareil. Mais ce résultat sera le résultat d’une analyse très rapide des 10 heures d’enregistrement. Le résultat définitif vous sera communiqué dans les 15 jours après l’analyse minutieuse des 10 heures d’enregistrement. Un compte rendu sera également adressé à votre médecin.